Quel stock de bois pour l’hiver ?

Avec l’hiver qui arrive, la question se pose de combien de bois avez-vous besoin pour passer ce dernier ?

Idéalement, vous devriez déjà avoir votre bois chez vous prêt pour passer l’hiver. Mais il est possible de s’approvisionner toute l’année.

Pour connaitre estimez votre consommation de bois de chauffage pour l’hiver dépend des facteurs suivants :

Votre localisation géographique de l’habitation à chauffer, les températures et niveaux d’ensoleillement moyens. Une maison isolé consommera plus qu’une maison mitoyenne.
L’isolation,  c’est la clé à travailler pour réduire votre consommation (fenêtres, combles, murs, sols, type de ventilation, etc.).
La superficie et la hauteur sous plafond de votre habitation, qui permettent de calculer le volume d’air à chauffer.
Utiliser du bois sec (le bois humide dégage jusqu’à 2 fois moins d’énergie)
Le type d’appareil à bois,  son rendement et son éventuel couplage avec d’autres systèmes (fioul, gaz, électricité, panneaux solaires,…)
Vos habitudes de vie :  présence en continue ou non, aération, température de confort souhaitée,…
Compte-tenu de ces critères, une large moyenne donne une consommation comprise entre 5 à 12 m3 de bois/an.

Vous trouverez avec le lien suivant un outil permettant le calcul du nombre de stère nécessaire  pour passer l’hiver

Pour ce qui concerne le stockage il est indispensable de penser à

Aérer : le bois doit être décollé du sol (ou de toute autre surface uniforme en contact avec le sol) pour que l’air circule sous le tas et permette d’évacuer l’humidité. Vous pouvez par exemple entreposer le bois sur des palettes.

Couvert : Pour éviter à la pluie de venir ré-humidifier le bois, il doit être protégé des intempéries. Si vous n’avez pas d’abri, fabriquez en un avec des tôles fixées sur des poteaux.

Ventilé : le bois ne doit pas être « étouffé » sous une bâche.  Quel que soit l’abri, l’air doit circuler entre les bûches, par-dessus et par-dessous pour assurer un séchage plus rapide. C’est pourquoi on déconseille le stockage en garage ou en cave car ceux-ci ne sont pas suffisamment ventilés pour extraire l’humidité.

Avec cela, je vous souhaite de passer un bon hivers au chaud !

Les conseils de l’état de résilience

Vous ne le savez peut être pas mais les gouvernement de chaque pays demande aux citoyens d’être résilient et autonome. Chaque pays à sa propre théorie à se sujet. Une seule constante reste cependant présente le minimum demandé à tout un chacun est de 3 jours. En effet c’est le temps minimum qu’estime nécessaire les services de l’état pour être à même de vous venir en aide.

Durant ce laps de temps, dans le pire des cas vous devez envisager d’être livré à vous même. Mais vous devez surtout être prêt à subvenir à vos propres besoins les plus primaires. Pour faire preuve de résilience, vous devez être à même de venir en aides à vos voisins le cas échéants.

Analysons ensemble les recommandations minimum du gouvernement français pour constituer un kit d’urgence.

Les recommandations proviennent du site : http://www.gouvernement.fr/risques/preparer-son-kit-d-urgence

L’élément numéro 1 vital est l’eau : “6L par personnes en petite bouteilles”
En effet sans eau potable, il n’est pas possible de vivre. Il est donc indispensable de prévoir une source alternative à l’approvisionnement en eau. Cependant 6L me semble être très très peu quand l’on sait que les besoins sont autour de 3L d’eau pour l’hydration et de 10l pour les besoins d’hygiène et de cuisson. Avec 6L vous avez 2j d’autonomies… C’est trop peu pour atteindre les 72h, d’autant plus que dans ces dernières recommandation le gouvernement allemand est passé à 10j sur ce sujet.

Mon conseil : au minimum un pack d’eau en bouteille de 1,5l par 6 soit 9l ce qui vous donne 3j d’autonomies sur l’hydratation. Plus vous serez à même de stocker de l’eau plus vous serez serein. Prévoir également un système de filtration pour rendre de l’eau potable est une bonne idée.

Outils de bases : “couteau de poche multifonctions, ouvre boites…”
C’est effectivement une très bonne idée pour être à même d’effectuer des menus travaux et en particulier d’ouvrir une boite de conserve ou de découper quelque chose. A posséder, un par adulte ne semble pas un luxe

Nourriture de secours :  “nourriture consommant peu d’eau : barre énergétiques, fruits secs, conserves, petits pots pour bébé, …”
En liaison avec le point sur l’eau, avoir de la nourriture qui peut se préparer sans eau voir être consommé sans préparation pour la réchauffer est un plus. C’est de plus de la nourriture qui peut se conserver longtemps après les dates de péremptions affiché si elle est stocké dans de bonnes conditions. Essayer de stocker de la nourriture que vous aurez testé et validé en terme de goût et si possible que vous consommer régulièrement. Par exemple il ne sert à rien d’avoir des conserve de macreaux si vous n’aimez pas ce poisson.

Lampe de poche : “avec 2 jeux de piles de rechanges ou une lampe sans piles avec système de dynamo “
Outils indispensables pour s’éclairer de nuit en l’absence de courant. Je rajouterais en plus une lampe frontale si possible pour avoir une solution d’éclairage portative avec les mains libres. Pensez à prendre une lampe avec un système de pile courant pour être à même de les changer facilement.

Bougies : “avec des allumettes ou briquet”
N’hésitez pas à avoir de nombreuses bougies d’avances, mais aussi des bougeoir adapté pour limiter les risques d’incendie. Il me semble pertinent d’avoir des allumettes et des briquets à la maison. Soyez également économes dans leur usage pour augmenter leur potentiel d’utilisation une fois une bougie allumé vous pouvez tout à fait allumer les autres avec cette dernière.

Radio : “avec piles ou dynamo”
Très important d’avoir une source d’information pour savoir ce qu’il se passe.

Une trousse médicale : ” de premier soins, bandelettes, alcool, sparadrap, paracetamol, antidiarrhéique, produit hydro-alcoolique pour les mains, etc… ainsi que vos traitement en cours”
C’est une bonne piste, mais il manque clairement des détails sur cette partie de la trousse médicale qui est pourtant une partie clé car vous allez devoir assurer l’absence de secours médicaux pendant plusieurs jours et faire face à plus de risque que d’habitude du fait de l’absence de votre confort habituel.

Si l’on regarde la composition minimum d’un kit de secours dans le cas d’un accident domestique ou d’une catastrophe à la croix rouge française nous avons le matériel suivant :

“La composition minimum d’un kit de premiers secours est la suivante :
Des pansements adhésifs
Des gants en latex/nitrile
Compresses 10×10
Ciseaux
Rouleau de bandage
Echarpe triangulaire
Pansement hémostatique
Antiseptique
Couverture de survie
Sérum de lavage oculaire
Gel anti-brûlure
Epingle à nourrice
Masque respiratoire
Poche de froid”
C’est tout de suite un peu plus clair sur la partie soin.

Doubles des clés de la maison
En général les clés sont nécessaires dans la vie quotidienne, mais soit

Doubles des clés de voitures :
Même remarque mais pourquoi pas

Papier d’identités et copies :
à avoir toujours avec soit, avoir des copies dans son kit est une bonne idée

Un téléphone portable avec la batterie chargé :
oui ne pas oublier d’avoir le chargeur qui va avec, et éventuellement une solution alternative de charge (adaptateur voiture ou encore un chargeur solaire)

Argent liquide ou carte de crédit :
l’argent liquide me semble indispensable car la carte de crédit est une solution dépendant de l’électricité et rien ne dis que vous en aurez en cas de catastrophe.

Pensez également :

  • vêtements de rechange : le minimum que je conseille est 3 lots de sous vêtements, et haut et un pantalon de rechange
  • du papier hygiénique et un kit d’hygiène
  • un sac de couchage
  • des jeux divers pour passer le temps (carte, dés, dominos)
  • un sac plastique pour protéger les objets de valeur

-> En conclusion de cette analyse, les recommandations gouvernementales sont minimales. Il est du devoir de chacun de préparer son kit personnel en fonction de ces besoins, tant en confort, que les spécificités de sa situation. Une famille avec enfants n’aura pas le même contenu dans son kit d’urgence qu’une sans enfants.

N’hésitez pas à nous indiquer en commentaires le contenu de vos kits et vos questions.
Pour toute demande relative pour vous aidez à réaliser vos kits merci d’utiliser la page de contact.