Résilience bancaire

Aujourd’hui nous avons tous ou presque un compte bancaire, une chéquier, une carte bancaire et différents “services” proposé par votre ou vos banques.

Qui ne connais pas le dicton “Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier” ? Au travers d’une histoire personnelle vécue, je vais partager avec vous quelques réflexions au sujet du système bancaire actuel tel qu’il existe aujourd’hui.

Tout d’abord ce qui m’est arrivé. J’ai fermé en fin 2015 un compte bancaire chez une banque (en ligne) que nous appellerons X.
En avril 2017, je reçois un courrier de la part de cette banque m’informant qu’un chèque s’est présenté à l’encaissement sur ce compte.
Le chèque en question datant de 2015, j’explique preuve à l’appui à la banque X qu’il devrait être refusé du fait de sa date [pour information la validité d’un chèque à l’encaissement est de 1 an et 8 jours, la créance reste cependant valable pendant 5 ans.], cependant le temps que la banque comprenne son erreur je me retrouve interdit de chèque auprès de la banque de France.
Je précise que le montant du chèque impliqué est de moins de 20€.

La conséquence de cette interdiction de chèque a été une réaction totalement démesuré de la part de ma banque actuelle que nous appellerons Y (en ligne également), d’une part il ont supprimé l’autorisation de découvert qui m’était accordé.
Mais plus grave je me suis retrouvé un vendredi soir sans carte bancaire car cette dernière a été bloqué du fait de l’interdiction d’émettre des chèques.
En effet, dans l’esprit de cette banque Y, vous avez un problème entrainant un fichage vous devenez un client “à risque” vous n’avez plus le droit d’utiliser votre carte bancaire tant que vous êtes fiché. Et pour récupérer votre découvert vous devez attendre 3 mois.

Aujourd’hui, la situation est bien sur résolue, cependant dans l’intervalle je me suis retrouvé sans aucune carte bancaire fonctionnelle. Cette situation a perduré pendant environ 10 jours. La chance est que dans l’intervalle j’ai utilisé le cash que j’avais avec moi pour palier à ce genre de situation, autrement je me serais retrouvé très embêté.

Il est a noter que les banques en profitent pour facturer allégrement des frais pour “gérer” une telle situation. Que de temps perdu dans cette histoire…

La conséquence de cette situation est que aujourd’hui cette banque Y va perdre un client.
Sans citer de nom il s’agit d’une filiale d’une grande banque française, qui a déjà fait la une des médias.

Le fichage à la banque de France consiste en quoi ?

Il existe 3 types de fichages différents à la banque de France :

  • Le fichage en cas d’incident de paiement sur un chèque (impayé)
  • Le fichage en cas d’usage abusif d’une carte bancaire
  • Le fichage en cas d’incident de paiement sur un crédit

Chaque type de fichage est indépendant et est mis en place pour 5 ans sauf si la situation est régularisé avant. Une fois régularisé il ne reste pas de trace de l’incident contrairement aux assurance automobiles en cas de non paiement par exemple.

L’ensemble des banques Françaises sont informé du fichage de manière très rapide sous 2-3 jours ouvrables. Le retour dans une situation de non fiché peut prendre jusqu’à 15 jours ouvrables.

La stratégie que je vais mettre en place suite à cet incident :

  • Changer de banque pour ne pas risquer un nouveau blocage face à la banque qui a sur-réagit
  • Demander une carte bancaire dans une autre banque chez qui je suis déjà client mais jusqu’à présent sans carte. malgré le coût associé.
  • M’intéresser à obtenir une ou plusieurs cartes de paiement non soumis au droit français, il existe des services permettant de faire cela simplement et légalement depuis votre salon. Nous y reviendrons bientôt dans un autre article qui sera mis en lien ici pour vous faire part de nos expériences.
  • Augmenter mon utilisation du cash et ma réserve associé pour dépendre moins du système bancaire au jour le jour pour les dépenses courantes.
  • Réduire au minimum l’utilisation des chèques d’autant que cela implique de communiquer votre adresse.

Et vous qu’avez-vous prévus pour une pareille situation ? Réfléchissez et mettez en place un plan pour être à même de pouvoir palier à une difficulté passagère.