Quel stock de bois pour l’hivers ?

Avec l’hivers qui arrive, la question se pose de combien de bois avez-vous besoin pour passer ce dernier ?

Idéalement, vous devriez déjà avoir votre bois chez vous prêt pour passer l’hivers. Mais il est possible de s’approvisionner toute l’année.

Pour connaitre estimez votre consommation de bois de chauffage pour l’hivers dépend des facteurs suivants :

  • Votre localisation géographique de l’habitation à chauffer, les températures et niveaux d’ensoleillement moyens. Une maison isolé consommera plus qu’une maison mitoyenne.
  • L’isolation,  c’est la clé à travailler pour réduire votre consommation (fenêtres, combles, murs, sols, type de ventilation, etc.).
  • La superficie et la hauteur sous plafond de votre habitation, qui permettent de calculer le volume d’air à chauffer.
  • Utiliser du bois sec (le bois humide dégage jusqu’à 2 fois moins d’énergie)
  • Le type d’appareil à bois,  son rendement et son éventuel couplage avec d’autres systèmes (fioul, gaz, électricité, panneaux solaires,…)
  • Vos habitudes de vie :  présence en continue ou non, aération, température de confort souhaitée,…

Compte-tenu de ces critères, une large moyenne donne une consommation comprise entre 5 à 12 m3 de bois/an.

Vous trouverez avec le lien suivant un outil permettant le calcul du nombre de stère nécessaire  pour passer l’hivers

Pour ce qui concerne le stockage il est indispensable de penser à

Aérer : le bois doit être décollé du sol (ou de toute autre surface uniforme en contact avec le sol) pour que l’air circule sous le tas et permette d’évacuer l’humidité. Vous pouvez par exemple entreposer le bois sur des palettes.

Couvert : Pour éviter à la pluie de venir ré-humidifier le bois, il doit être protégé des intempéries. Si vous n’avez pas d’abri, fabriquez en un avec des tôles fixées sur des poteaux.

Ventilé : le bois ne doit pas être « étouffé » sous une bâche.  Quel que soit l’abri, l’air doit circuler entre les bûches, par-dessus et par-dessous pour assurer un séchage plus rapide. C’est pourquoi on déconseille le stockage en garage ou en cave car ceux-ci ne sont pas suffisamment ventilés pour extraire l’humidité.

Avec cela, je vous souhaite de passer un bon hivers au chaud !